Michel JOLY (1941-2018) - ILEPS  XV° Promo (59-62)

Natif de la banlieue de Chambéry, Michel s’est senti rapidement une attirance pour le sport. Au cours d’un stage UGSEL, stage de formation de moniteur 1er degré, une rencontre décisive : Monsieur Yves BOUVYER….

Pourquoi ne pas tenter le concours d’entrée à l’ILEPS……. ?

Le tournant de sa vie ! et une grâce pour l’EPS, l’UGSEL, l’animation des jeunes …

Michel a intégré l’Institut de Formation à Chartres en septembre 1959. Encore jeunot, il n’avait pas 18 ans, il se retrouvait avec ses 15 autres copains, « bizuth » de la 13° promo forte de nombreuses personnalités (Bernard LE FLOCH, Michel DEVILLERS, Michel PRIMOT, Jacques NAULEAU et d’autres) et cadet de la 14° (Rémy BERTHILLIER, Jacques QUARTIER …)

3 années de vie chartraine, 3 merveilleuses années !

Certes les conditions matérielles étaient rudimentaires : une barre fixe dans un hangar, des barres parallèles dans une serre, la salle de lutte dans le sous-sol bas de plafond…..mais un corps professoral super qui sut communiquer des connaissances de haut niveau et la FOI pour ce métier tourné vers les jeunes et au service de leur formation. Ce ne fut pas toujours facile pour le Père Vatelot et Monsieur Joseph Maynier de canaliser toute l’énergie des grands adolescents dont Madame Besnard et Monsieur Beaudon s’ingéniaient à satisfaire l’appétit.

Chartres a profondément marqué cette XV° promotion qui a clôturé la période beauceronne puisque l’Institut s’est implanté à Meaux en septembre 1962.

Riche des diplômes de l’ILEPS, maître-nageur, instructeur en ski, sans compter les divers monitorats en sports-collectifs, Michel est parti au service militaire comme moniteur de sports dans les tirailleurs marocains.

Libéré, il s’est marié avec JANY une Chartraine (de Lucé exactement) dont il était tombé amoureux en 2° année : deux enfants Frédéric et Bénédicte, 54 années de vie commune.

Le savoyard n’a pas fait d’infidélité à sa région d’origine : il a intégré le collège du RONDEAU MONTFLEURY, situé dans la commune de CORENC (banlieue de Grenoble) à la rentrée de septembre 1964 et a assumé les fonctions d’enseignant jusqu’à sa retraite en 2000. Une vie professionnelle complète dans le même établissement dont l’EPS, grâce à son énergie débordante, a pris une place prépondérante voire primordiale dans la vie scolaire.

  • Seul au départ, ils’est retrouvé, avec l’adjonction du lycée, coordonnateur de 6 profs.

  • Aucune installation si ce n’est la campagne qui environnait l’établissement ; 10 ans après un gymnase, un stade, des terrains de sports-co., le tout attenant aux bâtiments !

  • Sorties de ski pour toutes les classes du collège durant tout le 2° trimestre

  • Canoé et kayak au 3° trimestre avecsorties en eaux vives sur l’Ardèche et la Drôme

Evidemment, l’UGSEL dans laquelle nous avons été baignés durant les 3 années ILEPS, a mobilisé une grande partie de l’énergie de Michel. Il ne s’est pas contenté d’engager ses élèves dans les  différents championnats ; il a rapidement assumé les fonctions de responsable départemental et de responsable régional ; il fut aidé dans cette tâche importante par son épouse présente chaque jour pour tout le travail de secrétariat. L’Isère et la région Dauphiné Savoie ont été une place forte de l’UGSEL. Combien de championnats nationaux organisés dans les différents sports ! Sans oublier que Madame Colette AMBROISE-THOMAS a assumé un mandat de Présidente de l’UGSEL Nationale.

Le mouvement associatif ne fut pas délaissé. Pendant 30 années, Michel a œuvré très activement au Club de Volley de MEYLAN. Joueur, puis entraîneur, puis arbitre, puis vice-président.

Il faut ajouter aux nombreuses responsabilités, deux mandats d’élu au conseil municipal de Montbonnot, commune proche de Grenoble où il résidait.

Et les vacances scolaires ?.....farniente ?....

Certainement pas pour ce prof. d’EPS, multi compétent et débordant d’énergie :

  • Séjours de ski à Noël et Pâques organisés à Valloire avec ses amis de la XV° dans des locaux du presbytère avec une bonne soixantaine de gamins.

  • Animation d’un club de plage à Quend Plage (près de RUE) en juillet août. Repéré par Pierre HUET, il lui succéda à la direction du club en compagnie de Philippe Huet et de Philippe Lefèvre.

Michel JOLY vient de nous quitter, trop jeune évidemment. Il part avec la conscience du devoir accompli. Il n’a pas été avare de son temps pour aider tout son entourage à s’exprimer. Il s’est employé, dans tous les secteurs où il était engagé, à dynamiser le groupe pour obtenir le meilleur de chaque individu. Ses deux « maîtresses » l’ILEPS et l’UGSEL ont été comblées tant son action fut riche et dans l’esprit de ces institutions.

Il a rejoint ses camarades de promotion disparus : Paul Boulanger, Jean-Pierre Cornut, Jean-Jacques Roisin, Serge Tréfier.

 

Jean DELEPLANCQUE

Les réactions

  1. Avatar
    Anne-Marie Maigné

    merci Jean pour ce bel hommage. Je ne saurais trouver les mots pour dire ma peine pour son départ et pour sa famille
     

  2. Avatar
    Jacques Quartier

    Merci Jean d'avoir retracé la vie de Michel avec autant de précisions et d'amitié. Merci Michel pour tout ce que tu as fait pour les jeunes, pour ton établissement, pour l'Ugsel.Que Jany soit aussi remercié de l'avoir accompagné pendant ces 54 années.Michel reposes en paix avec l'assurance de nos prières.

Laisser un message

CAPTCHA